Communiqué de presseL’Union des Mosquées de France (UMF), horrifiée par les mises en scène macabres de décapitation d’otages et de prisonniers de guerre, par le groupe terroriste « DAECH », condamne avec la plus grande vigueur ces actes barbares qui témoignent une fois de plus de la nature de l’idéologie criminelle qui anime ce groupe terroriste.

 

La participation présumée de jeunes français à la décapitation de l’otage américain Peter Kassig, nous rappelle une fois de plus l’extrême gravité de la situation dans laquelle se trouvent ces jeunes,  l’ampleur du drame et de la douleur que vivent leurs familles et nous amène à nous interroger sur nos propres responsabilités quant aux moyens que nous déployons pour préserver et protéger notre jeunesse contre ces dérives barbares et abjectes. 

 

Ces terroristes s’obstinent à faire référence à la religion musulmane pour légitimer leur entreprise en confisquant ses termes et ses concepts tout en bafouant ses principes et ses valeurs. Cependant,  vouloir établir un lien entre la religion musulmane et la barbarie de ces terroristes ne fait que légitimer cette confiscation alors que notre devoir à tous est de la dénoncer et de la condamner avec force.

 

Fait à Paris, 18 novembre 2014

 

Mohammed MOUSSAOUI

 

Président de l’UMF

 

Fil de navigation