Mosquée de StrasbourgL’Union des Mosquées de France (UMF) condamne avec la plus grande vigueur l’incendie d’origine criminelle dont la Grande Mosquée de Strasbourg a été victime dans la nuit de samedi àdimanche 9 novembre 2014. Les images filmées par les caméras de vidéosurveillance de la Grande Mosquée, montre un individu à visage dissimulé en train de mettre en feu le portail principal de la Grande Mosquée.Malgré les dégâts causés par l’incendie et l’inquiétude suscitée par cet acte criminel, la rencontre inter-religieuse programméece dimanchedans la Grande Mosquée de Strasbourg, dans le cadre des sacrées journées, a été toutefois maintenue, réaffirmant ainsi l’importance de l’engagement

la violence par la promotion du dialogue et de la rencontre des religions et des cultures. La participation, à cette rencontre, de plus de huit cent (800) personnes de différentes confessions est une preuve supplémentaire de cet engagement partagé.

L’UMF appelle les pouvoirs publics à mobiliser tous les services concernés afin que l’auteur de cet acte criminel soit identifié au plus vite et sanctionné avec la plus grande sévérité.

L’UMF  appelle les musulmans de France à la vigilance et à la sérénité face  à ces actes criminels et exprime son soutien total aux responsables de la Grande Mosquée de Strasbourg et sa solidarité avec l’ensemble des musulmans de France fortement indignés par cet acte odieux.

Fait à Paris le9 novembre 2014

Mohammed MOUSSAOUI

Président de l’UMF

Fil de navigation