Bernard Cazeneuve

Mostafa El Qsiri, le président de l'association gestionnaire de la mosquée, demande au ministre de l'Intérieur «davantage de sécurité» /Photo DDM, Sébastien Lapeyrère

En recevant le ministre de l'Intérieur hier, la communauté musulmane d'Auch s'est sentie entendue par «la République». Tout en se félicitant de «la fermeté» de Bernard Cazeneuve.

Hier, pour les musulmans du Gers, c'était la journée des symboles. En début d'après-midi, ils se sont rassemblés pour la prière du vendredi. Puis, à 17h, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, est venu les soutenir et prononcer un discours de «concorde» à la Préfecture (lire page 7). Un double symbole qui montre, selon Mostafa El Qsiri que «la République est là, nous aussi.»

Fil de navigation