Communiqué de presse

L’Union des Mosquées de France (UMF) condamne avec force l’incendie criminel qui ravagé la mosquée du quartier de Mezzavia d'Ajaccio ce samedi matin aux alentours de 4h30. Cet acte constitue l’une des attaques les plus graves qu’aient connues les mosquées de France ces dernières décennies.

L’Union des mosquées de France exprime sa profonde inquiétude face à cette recrudescence des actes islamophobes et dénonce cette atteinte grave à la liberté du culte.

La mosquée du quartier de Mezzavia, l'une des deux plus grandes de la ville d’Ajaccio, a déjà été victime d’actes islamophobes par le passé. Des têtes de sangliers avaient été retrouvées à deux reprises devant sa porte. 

L’UMF exprime son soutien total et sa solidarité entière avec les musulmans d’Ajaccio face à cette épreuve douloureuse et appellent les musulmans de France à apporter leur aide à la reconstruction de la mosquée incendiée.

L’UMF appelle toutes les forces vives de notre pays à prendre conscience de la gravité de ces actes criminels qui doivent faire l’objet d’une condamnation ferme et unanime et qui doivent mobiliser tous les moyens nécessaires afin d’identifier et d’arrêter leurs auteurs.

Paris, le 30 avril 2016

Mohammed MOUSSAOUI

Président de l’UMF

Fil de navigation