La fête de l’Aid El Adha

La fête de l’Aïd El-Adha (fête du sacrifice) de l'année hégirienne 1438, qui intervient le 10ème jour du mois de Dulhijjah 1438, débute le vendredi 1er septembre 2017.  Particulièrement recommandé, le jeûne du 9ème jour de Dulhijjah (jour de Arafat) coïncide avec le jour du grand rassemblement des pèlerins sur le Mont Arafat et correspond au jeudi 31 août 2017.

Les dix nuits précédant la fête du sacrifice, mentionnées dans le verset 2 de la sourate 89 (Al-Fajr) du Saint Coran, font partie des moments spirituels les plus importants du calendrier musulman.

L'Union des Mosquées de France (UMF) présente ses vœux les plus chers à l'ensemble des musulmans de France et les appelle à faire vivre l'esprit de partage et de solidarité en faisant de cette fête un grand moment d’échange fraternels avec nos concitoyens.

La célébration de cette fête, qui puise son rituel dans l’œuvre et le sacrifice du Prophète Abraham (Ibrahim), intervient cette année dans un contexte particulièrement difficile et appelle à davantage d'attention et de compassion envers toutes celles et tous ceux qui souffrent.

L’UMF rappelle aux musulmans de France que l'acte sacrificiel doit être effectué dans des abattoirs pérennes ou temporaires agréés par les pouvoirs publics, et ce dans le respect de la réglementation en vigueur et des principes religieux qui garantissent la sécurité sanitaire et le bien-être animal.

Compte tenu des capacités limitées de ces structures, l'UMF rappelle que l'acte sacrificiel peut intervenir indifféremment sur les trois jours de l'Aïd El Adha, c'est à dire entre le 1er septembre 2017 à l'issue de la grande prière et le 3 septembre 2017 au coucher du soleil.

 

L'UMF rappelle également que le sacrifice par délégation, largement pratiqué notamment par les pèlerins le jour de l’Aïd El-Adha, est unanimement autorisé. La délégation pourrait être donnée à des ONG humanitaires reconnues pour ce service.

Paris, le 23 août 2017

Union des Mosquées de France (UMF)

 

Fil de navigation