fête de la fraternité

A la veille des célébrations de la fête nationale du 14 juillet 2018, l’Union de Mosquées de France (UMF) présente ses vœux les plus chers à tous nos concitoyens et appelle à faire vivre l'esprit de cette fête qui consacre l’Union nationale et l’engagement de tous les Français à rester fidèles à la Nation et à ses valeurs et à demeurer unis par les liens indissolubles de la fraternité. 

Les débats qui ont précédé l’adoption de la loi du 6 juillet 1880, instaurant la fête du 14 juillet, ont fait davantage référence à la journée du 14 juillet 1790 qu’à la journée du 14 juillet 1789.

Ainsi, le rapporteur de la Loi Henri Martin déclarait : « …, rappelons que le 14 juillet 1789, …, fut suivi d’un autre 14 juillet, celui de 1790, …, qui n’a coûté ni une goutte de sang ni une larme, cette journée de la Grande Fédération, nous espérons qu’aucun de vous ne refusera de se joindre à nous pour la renouveler et la perpétuer comme le symbole de l’union fraternelle de toutes les parties de la France et de tous les citoyens français dans la liberté et l’égalité ».

Cette déclaration qui a eu l’appui d’une grande majorité des députés de la Nation le 8 juin 1880 et du Sénat le 29 juin 1880, faisait écho à celle de la Fayette, commandant de la Garde nationale, le 14 juillet 1790, prêtant serment au nom des gardes nationales fédérées : « Nous jurons de rester à jamais fidèles à la nation, …, et de demeurer unis à tous les Français par les liens indissolubles de la fraternité ».

Rappeler les symboliques de la fête nationale est aujourd’hui particulièrement nécessaire face aux menaces des idéologies de la haine et de la division.

L’UMF appelle les musulmans de France à faire vivre et promouvoir l’esprit de cette fête de la fraternité nationale et à élever des prières afin que notre pays vive dans la paix et la prospérité. 

Fait à Paris, le 12 juillet 2018

Mohammed MOUSSAOUI

Président de l’UMF

Fil de navigation