Communiqué de presse

L’Union des Mosquées de France (UMF), qui vient d’apprendre la mise en place d’un conseil théologique du CFCM via un communiqué de presse daté de dimanche 8 mai 2016, craint que les circonstances qui entourent cette mise en place ne portent les germes de son échec auprès des musulmans de France.En effet, les Conseils Régionaux du Culte Musulman (CRCM), instances élues par les mosquées de France, chargées de relayer les décisions prises par le CFCM auprès des musulmans de France, n’ont été ni informés ni consultés pour cette mise en place. Ils viennent de l’apprendre par un communiqué de presse !

Communiqué de presse

L’Union des Mosquées de France (UMF) condamne avec force l’incendie criminel qui ravagé la mosquée du quartier de Mezzavia d'Ajaccio ce samedi matin aux alentours de 4h30. Cet acte constitue l’une des attaques les plus graves qu’aient connues les mosquées de France ces dernières décennies.

L’Union des mosquées de France exprime sa profonde inquiétude face à cette recrudescence des actes islamophobes et dénonce cette atteinte grave à la liberté du culte.

SM le Roi Mohammed VI

Voici le texte intégral du Discours Royal dont lecture a été donnée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Salaheddine Mezouar:

''Excellence, Monsieur Recep Tayyip Erdogan, Président de la République de Turquie, Président du treizième Sommet islamique,

Majestés, Excellences, Altesses,

Excellence, Monsieur Iyad Madani, secrétaire général de l'Organisation de la Coopération islamique,

Le port du foulard à l’Université

A la veille de la présentation du projet de loi pour l’égalité et la citoyenneté, le Premier ministre M. Manuel Valls, dans une interview accordée le 13 avril 2016 au journal libération, a exprimé sa volonté de démontrer aux Français que l’islam est compatible avec la République : « J'aimerais que nous soyons capables de faire la démonstration que l'islam, grande religion dans le monde et deuxième religion de France, est fondamentalement compatible avec la République, la démocratie, nos valeurs, l'égalité entre les hommes et les femmes ».Dans cette même interview, le Premier ministre, évoquant le port du voile à l’Université, s’est déclaré favorable à son interdiction par la loi, avant de reconnaître que des règles constitutionnelles rendent cette interdiction difficile. Et d’ajouter, « Il faut donc être intraitable sur l’application des règles de la laïcité dans l’enseignement supérieur ».

Communiqué de presse

Dans un article intitulé "Avignon, la Reine Jeanne, n’est pas la cité des Papes mais la République des Salafistes" qui fait suite à un premier article publié le 19 janvier 2016, son auteur Djaffer Ait Aoudia, présenté comme envoyé spécial du magazine Paris Match à Avignon, s’est livré à une campagne diffamatoire et indigne à l’égard de nombreuses personnalités et institutions musulmanes d’Avignon. Il s’y est également permis de dresser un réquisitoire aussi injuste que ridicule à l’égard des pouvoirs publics. La description surréaliste qui est faite de la ville d’Avignon, de ses quartiers, de ses élus et des représentants de l’Etat, ainsi que de ses citoyens de confession musulmane, relève de la diffamation.

Fil de navigation