Conférence du cardinal André Vingt-Trois
 

Mercredi 2 mars 2016 – Milan (Italie)

Invité par le cardinal Angelo Scola à participer à son initiative  Dialoghi di Vita Buona – Milano Metropoli d’Europa, le cardinal Vingt-Trois s’est rendu à Milan le 2 mars 2016. Il est intervenu au cours d’une conférence-débat aux côtés de la présidente de la RAI, Monica Maggioni et du président de l’association des industriels de la province de Milan, Assolombarda, Gianfelice Botturi. L’archevêque de Paris y a notamment développé une réflexion sur les fragilités de notre société révélées par les attentats de 2015 à Paris.

Mohammed Moussaoui

ALM : Marrakech vient d’abriter un congrès sur les droits des minorités religieuses dans les pays à majorité musulmane. Selon vous, ce rendez-vous peut-il atteindre ses objectifs ?  Mohammed Moussaoui: Les thématiques développées par les participants s’inscrivent dans les directions tracées par la Lettre royale et balisées par les notes de cadrage du ministre des habous et des affaires islamiques en la personne d’Ahmed Toufiq, ainsi que la note du président du Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés à majorité musulmane Cheikh Abdellah Ben Biyah.

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

Louange à Dieu, Seigneur de l’univers, paix et salut sur notre Maître Mohammed, sur ses frères les Prophètes et les Envoyés de Dieu et sur sa famille et tous ses compagnons.

Compte tenu de la détérioration de la situation qui sévit dans différentes régions du monde Islamique, en raison du recours à la violence et aux armes pour régler les différends et imposer des opinions et des choix,

Marrakech

Une rencontre internationale organisée à Marrakech sur les droits des minorités religieuses en terre d'islam a donné lieu à une déclaration historique en faveur de la liberté religieuse dans les sociétés musulmanes.Les droits des minorités religieuses sont garantis par l’islam et ils doivent absolument être respectés dans le monde musulman. C’est dans ce sens qu’une déclaration portant sur les droits des minorités religieuses a été adoptée à l'issue d'un sommet international organisé du 25 au 27 janvier à Marrakech.

Communiqué de presse

L’Union des Mosquées de France qui a pris part au congrès qui s’est tenu à Marrakech du 25 au 27 janvier 2016 sur les droits des minorités religieuses dans les pays à majorité musulmane salue une déclaration courageuse et responsable des Oulémas musulmans.Cette rencontre organisée conjointement par le Ministère des Habous et des Affaires Islamiques du Royaume du Maroc et le Forum de la promotion de la paix dans les sociétés Musulmanes a réuni plus de 300 personnalités, Oulémas, intellectuels, ministres, muftis, et chefs religieux musulmans, de différents rites et tendances et des représentants d’autres religions venus de plus de 60 pays.

Fil de navigation