Colloque InternationalColloque International organisé par la Société internationale d’Histoire des Sciences et de la Philosophie Arabes et Islamiques (S. I. H. S. P. A. I.), en partenariat avec le CNRS, l’Université Paris Diderot et l’Institut du monde arabe

En posant la question de la « rationalité plurielle », ce colloque vise à cerner, avec leurs méthodes et leurs modèles, leurs enjeux et leurs limites, les multiples foyers de rationalité développés dans l’Islam classique : les disciplines scientifiques (astronomie, logique, mathématiques, philosophie naturelle, médecine), les disciplines linguistiques ou historiques, la philosophie, le droit, la réflexion politique et éthique. Trois de ces domaines de rationalité seront mis en avant : les sciences, la philosophie et la théologie rationnelle (kalam). Quoiqu’elles aient chacune leur spécificité (ainsi la philosophie et le kalam ont-ils développé des cosmologies et des systèmes d’argumentation concurrents), ces trois disciplines ont en commun des objets (par ex. le concept d’infini ou la notion d’espace) et le projet de mettre au point des méthodes et des règles pour une argumentation justifiée. Ces domaines ont connu ces dernières décennies une mutation importante, à laquelle la S. I. H. S. P. A. I. n’est pas étrangère.

Le tirage au sort des candidatsLe hajj ou pèlerinage à la Mecque est l’un des cinq piliers de l’islam – avec la profession de foi (chahâda), la prière, le jeûne du mois de ramadan et l’aumône (zakât). Il ne constitue une obligation pour le croyant que dans la mesure où celui-ci a les moyens physiques et matériels de l’accomplir, une fois dans son existence. Le hajj doit être entrepris à une date précise du mois de dhu al-hijja du calendrier lunaire de l’islam, mais l’umra (petit pèlerinage) peut être accompli tout au long de l’année.

Le pèlerinage a des racines qui remontent à la période antéislamique. Depuis l’instauration de l’islam, c’est-à-dire depuis tantôt quinze siècles, le hajj est l’occasion d’une rencontre religieuse, mais aussi sociale et culturelle, de millions de Musulmans de toutes origines ethniques et géographiques. Théologiens, lettrés, artistes, commerçants, politiques ou simples croyants, font de la Mecque, pendant quelques jours, un microcosme universel.

Fil de navigation