accueil-12La vieillesse n’a apparemment eu aucun impact sur la mémoire de Abdallah ibn Abderahman Al Qarni, un saoudien âgé de 130 ans.

Dans un entretien donné au quotidien Al-Madinah, Abdallah a prouvé que sa mémoire pouvait concurrencer celle d’un jeune. Malgré son âge très avancé, il est capable de retracer toute l’histoire de son pays. Il se souvient aussi bien des vieilles guerres tribales qui minaient l’Arabie Saoudite dans le passé que des évènements les plus récents.

Abdallah a toujours vécu modestement. Lorsqu’il était encore agriculteur, il habitait une maison en argile dans laquelle il a élevé cinq enfants.Il raconte qu’il afait le hajja six repriseset quant à la omra (petit pèlerinage), il ne serait dire combien de fois il l’a accompli tant elles sont nombreuses.

« A l’époque, accomplir le hajj nous prenait beaucoup de temps. Il fallait compter dix jours pour se rendre à laMecque. La

fatigue nous frappait et nous tombions souvent malade. Mais le plaisir d’effectuer le hajj tout comme la joie que nous procurait la vision de la Ka’ba dissipaient toutes ces difficultés. » expliquele vieil homme.

Abdallah ibn Abderahman Al Qarni n’utilise pas de montre et pourtant il fait toutes ces prières à l’heure. Il jeûne tout le mois de ramadan ainsi que les trois  jours blancs de chaque mois.

Source : Le JDM sur 13 juillet 2014

Fil de navigation