20180305 185026Une délégation constituée de représentants des cultes musulman, juif et chrétien dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (sud-ouest de la France) effectue, depuis dimanche dernier, une visite au Maroc à l'initiative de l’Union des Mosquées de France (UMF), apprend-on auprès de cette dernière.

Ce voyage s’inscrit dans le cadre de la mission représentative de l’Islam de France de l’UMF qui est très impliquée dans le dialogue interreligieux dans ce pays, a souligné M. Hauman Yaakoubi, secrétaire général de l’Union.

Conduite par le président du conseil régional du culte musulman de Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), M. Khalid Belkhadir, la délégation devrait, outre des entretiens avec des officiels, visiter, jusqu’à vendredi prochain, un certain nombre de lieux de culte des trois religions monothéistes ainsi que des sites entrant dans le cadre de sa mission. Au nombre de ces sites figurent la grande Mosquée Hassan II, l’Eglise Notre Dame de Lourdes et le musée du judaïsme à Casablanca.

La délégation devrait, par ailleurs, se rendre au Mausolée Mohammed V à Rabat et à l’Institut Mohammed VI de formation des imams.

Des visites à la cathédrale Saint-Pierre et au Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger sont également inscrites à l’agenda de la délégation qui se rendra aussi à la Mosquée Al Quaraouiyine, à la Synagogue Slat Al Fassiyine, Aben Danan et à des sites historiques de la ville de Fès.


La délégation a été reçue, mardi, à Rabat par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, pour des entretiens qui ont été axés sur le modèle marocain en matière de gestion du champ religieux.

M. Belkhadir s’est félicité, à cette occasion, de l’opportunité offerte par cette visite pour s’enquérir de la particularité du modèle marocain, caractérisé par le vivre-ensemble et la tolérance.

Il a réitéré également, au nom de l'UMF, sa gratitude pour le soutien du Royaume en matière de formation et d'affectation des Imams, pour promouvoir ce modèle de coexistence.

De son côté, M. Toufiq a salué l’initiative de la délégation et sa volonté de découvrir le modèle marocain qui prône les valeurs de l'Islam modéré et du juste-milieu, soulignant que «le monde a besoin aujourd’hui de personnes qui croient en la modération pour affirmer l'universalité du discours religieux».

M. Toufiq a, dans ce sens, mis en exergue les valeurs du vivre-ensemble et de tolérance qui caractérisent la société marocaine, connue pour sa diversité ethnique et culturelle.

L’Islam, comme les autres religions monothéistes, est porteur d'un message d’espoir, de paix et de coexistence, pour le bien de l’humanité, a-t-il insisté.

MAP:07/03/2018

Fil de navigation