logo-umfL’organisation, connue sous l’appellation «Etat Islamique»,  qui n’a rien d’« Etat » ni d’« Islamique » mais un ramassis de terroristes sanguinaires, vient de revendiquer, via une macabre mise en scène, la décapitation  du journaliste américain Steven Sotloff, mettant ainsi à exécution les menaces qu’elle avait proférées le 20 août dernier lors de l’assassinat du journaliste James Foley.

L’Union des Mosquées de France (UMF) exprime sa profonde indignation face à cette barbarie ignoble et immonde, et condamne avec la plus grande vigueur ce crime odieux.

L’Union des mosquées de France exprime toute sa compassion et sa totale solidarité à la famille de la victime et notamment à sa mère  Shirley Sotloff dont l’appel du 27 août dernier hantera à jamais les âmes et les consciences des auteurs de ce crime et de tous ceux qui acceptent ou encouragent leur barbarie.

Communiqué de presseL’organisation terroriste connue sous l’appellation cynique «Etat Islamique», auteur de nombreux crimes ignobles en Syrie et en Iraq à l’encontre des minorités religieuses et de tous ceux qui ne partagent pas son idéologie obscurantiste et barbare,  vient de revendiquer via une mise en scène d’une violence insoutenable, l’assassinat du journaliste américain James Foley.

L’Union des Mosquées de France (UMF) exprime sa profonde indignation face à cette barbarie et condamne avec la plus grande vigueur ce crime odieux que rien ne saurait justifier.

Profondément choquée et  indignée par les assassinats et les persécutions dont sont victimes des milliers d’innocents en Syrie et en Iraq, l’UMF dénonce aussi l’insupportable instrumentalisation de la religion musulmane par ces groupes terroristes qui ne cessent de dévoyer son message et de salir son image.

L'UMF exprime toute sa compassion et sa totale solidarité  à toutes les victimes et  réaffirme que la barbarie, le terrorisme ou l'incitation à la

haine ne peuvent se prévaloir d'une quelconque religion et à fortiori de l'islam qui sacralise la vie et criminalise toute atteinte à la dignité

humaine.

fête de l’aïd El-fitr

L’Union des Mosquées de France (UMF), annonce que la fête de l’aïd El-fitr, marquant la fin du mois sacré de Ramadan  pour l’an 1435 de l’Hégire, correspondra au Lundi 28 juillet 2014, conformément à la décision du CFCM.

L’UMF adresse, en cette circonstance bénie, ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des musulmans de France et leur présente ses meilleurs vœux.

L’UMF appelle à ce que l’essence même de cette fête que sont la prière communautaire, l’acte du don (Zakat El-fitr), les moments de partage et de solidarité puissent être également source de joie et d’espérance pour celles et ceux qui se trouvent en difficulté.

L’UMF saisit cette occasion pour assurer l’ensemble de nos concitoyens de ses prières fraternelles pour que notre Nation vive dans davantage de paix et de prospérité.

Par ailleurs, l’UMF implore le Très Miséricordieux de guider les décideurs au Proche et Moyens Orient pour qu’ils puissent retrouver le chemin d’une paix juste et équitable et afin de donner aux populations civiles en grandes souffrances l’espoir dans un avenir meilleur.

Communiqué Umfrance

L’Union des Mosquées de France (UMF) exprime sa vive émotion et présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes du crash de l’avion d'Air Algérie, au Mali.

Face à ce drame, l’UMF s’associe à la douleur et au chagrin des familles des victimes et notamment à celles de  nos concitoyens qui ont perdu la vie dans cette catastrophe.

L’UMF exprime toute sa compassion et sa solidarité aux familles frappées par cette tragédie et appelle les musulmans de France d’avoir, à l’occasion des dernières nuits de prière et de recueillement du mois de Ramadan, une pensée particulière à la mémoire de toutes les victimes.

Fait à Paris, le 26 juillet 2014
Mohammed MOUSSAOUI
Président de l’UMF

Fil de navigation