d’Edwy PlenelLa présentation de l'ouvrage par l'éditeur est explicite "Il y a un problème de l'islam en France", n'hésite pas à proclamer un académicien, regrettant même "que l'on abandonne ce souci de civilisation au Front national". À cette banalisation intellectuelle d'un discours semblable à celui qui, avant la catastrophe européenne, affirmait l'existence d'un "problème juif" en France, ce livre répond en prenant le parti de nos compatriotes d'origine, de culture ou de croyance musulmanes contre ceux qui les érigent en boucs émissaires de nos inquiétudes et de nos incertitudes. L'enjeu n'est pas seulement de solidarité mais de fidélité. Pour les musulmans donc, comme l'on écrirait pour les juifs, pour les Noirs et pour les Roms, ou, tout simplement, pour la France". 

Le 18 août 2013, Edwy Plenel publiait un article portant le même titre "Pour les musulmans" sur le Journal Médiapart. C'était l'amorce de ce qui allait devenir le livre. La démarche est annoncée comme comparable à celle d'Emile Zola qui, deux ans avant son fameux "J'accuse", publie dans Le Figaro du 16 mai 1896, un article intitulé "Pour les juifs". Zola écrit "« Les juifs sont accusés d’être une nation dans la nation, de mener à l’écart une vie de caste religieuse et d’être ainsi, par-dessus les frontières, une sorte de secte internationale, sans patrie réelle, capable un jour, si elle triomphait, de mettre la main sur le monde... Qu’il y ait, entre les mains de quelques juifs, un accaparement douloureux de la richesse, c’est un fait certain. Mais le même accaparement existe chez des catholiques et chez des protestants. Exploiter les révoltes populaires en les mettant au service d’une passion religieuse, jeter surtout le juif en pâture aux revendications des déshérités, sous le prétexte d’y jeter l’homme d’argent, il y a là un socialisme hypocrite et menteur, qu’il faut dénoncer, qu’il faut flétrir. »

Le principe du juste milieu, de Mustapha Cherif

Le monde actuel, désorienté, a besoin de revenir à la voie médiane, du chemin droit, du juste milieu. Le concept ummatu al-wassat, décisif pour relever les défis de notre temps est méconnu, incompris, perdu de vue par des extrêmes de tous bords.
Mustapha Cherif remet à l’ordre du jour l’idée fondamentale de la « médianité », du « juste milieu », al-wassatiya, comme question qui détermine l’avenir du monde en général et des musulmans en particulier.

Dans cet ouvrage synthèse, l’auteur explique et interprète, de manière nouvelle et pédagogique, ce qu’est la « communauté médiane », dans toutes ses dimensions et pour notre temps. Il donne à penser, responsabilise et ouvre des perspectives.

Résumé du livre

Le monde désorienté a besoin de revenir au principe du juste milieu, telle est la conviction qui traverse cet ouvrage. Il se veut le rappel d’une sagesse pour tous les temps. Il explique comment apprendre à vivre dans la mesure, la modération et l’équilibre.
Prônée par l’islam, la voie du juste milieu est abordée comme le concept fondamental qui définit la communauté des croyants, ouverte sur l’universel, aspirant à l’excellence.

Cet ouvrage est le premier qui rend compréhensible la vision spirituelle du juste milieu concernant toutes les dimensions de l’existence.

Présentation de l’auteur

Mustapha Cherif, philosophe et sociologue, penseur de réputation internationale, professeur des universités, est spécialiste du dialogue des civilisations, des religions et des cultures.

Directeur du Master international en civilisation musulmane à l’Université ouverte de Catalogne, professeur invité dans de nombreuses universités à travers le monde, il œuvre pour renforcer le vivre ensemble et le rapprochement entre l’Orient et l’Occident. Il est lauréat 2013 du prix UNESCO pour le dialogue des cultures et du prix de la Paix de la Fondation italienne Ducci.

Source : Éditions Albouraq | 9 Juillet 2014

Fil de navigation