L'importance du Hadith AcharifLe Pr. Boubakar Doukouri, Conseiller du président de la république pour les affaires islamiques du Burkina Faso, a animé jeudi 03 juillet 2014, en présence de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste,  la deuxième causerie religieuse du mois sacré de Ramadan 1435H.

La deuxième causerie du Professeur Boubakar Doukouri est sous le thème :"L'importance du Hadith Acharif dans la connaissance des préceptes et de la morale", s'inspirant du verset du Saint Coran "Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en". 

Le conférencier a d'emblée souligné que le thème choisi pour cette causerie revêt une importance particulière de nos jours, d'autant qu'une minorité s'emploie à instrumentaliser les hadiths du prophète à des fins de discorde et de division doctrinale et politique, un danger qu'accentue le recours aux moyens modernes de communication, se félicitant toutefois que face à cette velléité d'instrumentalisation, il existe des oulémas qui s'accommodent de la mission de défendre ces hadiths contre tout usage tendancieux en vue d'établir la vérité à leur sujet.

Les règles du jeûneLe jeûne consiste à s’abstenir de manger et de boire,ainsi que de se livrer à l’acte charnel du lever de l’aube jusqu’au coucher du soleil.

Les mérites du jeûne

D'après Abû Hurayra (DAS), l’Envoyé de Dieu (SAWS) a dit : « Le jeûne est une protection. Que celui qui jeûne ne dise pas de grossièreté et n’agisse pas comme les ignorants. Si quelqu'un l'attaque ou l'injurie, qu'il dise deux fois : « Je jeûne ». J'en jure par Celui qui tient mon âme entre Ses mains, le relent de la bouche de celui qui jeûne est un parfum plus agréable à Dieu que l'odeur du musc. – Le jeûneur, a dit Dieu, renonce à manger, à boire et à satisfaire ses envies à cause de Moi ; or le jeûne est pour Moi et c’est Moi qui en fixerai la rétribution. » In al-Bukhârî.

Le statut légal du jeûne du mois de Ramadân

Fil de navigation