Fatwas et préservationLe Maroc a organisé les Fatwas d'une façon convenable pour préserver les intérêts de la Oumma, car il s'agit d'un domaine qui touche à des questions intéressant la société toute entière, a affirmé le ministre des Habous et des Affaires Islamiques, Ahmed Toufiq.

L'émission de Fatwas est une action collective émanant de l'institution chargée des Fatwas auprès du Conseil Supérieur des Oulémas, a fait observer M. Toufiq qui était l'invité de l'émission "Hiwar" diffusée mercredi soir par la chaine "France 24", soulignant que l'émission de Fatwas demeure l'apanage de cette institution.

Le Conseil Supérieur des Oulémas est "la seule institution autorisée à émettre des Fatwas, à trancher dans toute question et décider à quel point elle est conforme avec les principes de la religion et de la jurisprudence, à l'instar du Conseil Constitutionnel, le seul habilité à trancher dans la constitutionnalité des Lois", a-t-il dit.

EnsembleEn ce début du mois de juin, la société française fait face à plusieurs chocs : à nouveau, celui de l’arrestation d’un jeune français de tradition musulmane, auteur présumé de l’assassinat de quatre personnes au musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014.Cet attentat antisémite a, très vite, été dénoncé par tous les responsables politiques et religieux, et parmi eux les diverses autorités musulmanes de notre pays. Comment ne pas penser à l’action de Mohammed Merah ? Quelques semaines auparavant les agissements de la secte Boko Haram au Nigéria avec l’enlèvement de deux cents jeunes filles avaient aussi suscité des condamnations

unanimes dont celle de responsables musulmans en France. Ensemble, nous devons dénoncer tous ceux et celles qui utilisent le nom de Dieu ou la religion pour susciter la haine parmi les êtres humains ou pire encore tuer.

La société française est aussi sous le choc des résultats aux élections européennes, avec près des deux tiers de citoyens s’abstenant d’y participer et le Front national, devenant le premier parti représentant les Français au parlement Européen.

LE TERRORISMELe Jihâd : sa vraie signification et son but

Question :

Chers savants, paix sur vous. A la lumière de ce qui se passe aujourd’hui, à savoir la guerre dite contre le terrorisme, je pense qu’il vous incombe, en tant que savants, d’écrire quelque chose pour clarifier le concept de Jihâd en Islam, c’est-à-dire la manière dont l’Islam traite cette question, et ce, afin que les non-Musulmans comprennent la différence entre le Jihâd et le terrorisme. Que Dieu vous récompense.

Réponse du Docteur Muzammil Siddîqî [1]

Dieu dit : « Et luttez pour Dieu avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui qui vous a élus ; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés ‹Musulmans› avant (ce Livre) et dans ce (Livre),afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la prière, acquittez l’aumône légale et attachez-vous fortement à Dieu. C’est Lui votre Maître. Et quel Excellent Maître ! Et quel Excellent Soutien ! » (Sourate 22, le Pèlerinage, Al-Hajj,

verset 78).

Fil de navigation