statuts des umrSTATUTS

PREAMBULE

L’« Union des Mosquées de France de la région - […..]», ci-après dénommés « UMR-[…..]», inscrit son action dans la continuité des concertations amorcées au sein de L’« Union des Mosquées de France » (UMF) et dans le respect des Principes et fondements juridiques régissant les rapports entre les pouvoirs publics et le culte musulman en France.

 

 

 

I. BUT ET COMPOSITION DE L’ASSOCIATION

Article Premier :

Le « Conseil Régional de l’Union des Mosquées de France  de la Région […..]», ci-après dénommé « UMR-[…..] », est une union d’associations, régies par la loi du 1er juillet 1901, qui regroupe des associations gestionnaires de lieux de culte musulman dans la région territoriale dont ils relèvent.

Dans le respect, d’une part, de l’autonomie des associations gestionnaires des lieux de culte citées à l’article 1er des statuts de l’UMF, et, d’autre part, de la responsabilité propre de l’UMF en ce qui concerne en particulier les décisions et orientations de portée générale, l’UMR-[…..]a pour objet :

œuvrer pour l’épanouissement des Musulmans de la région ….. en répondant à leurs besoins spirituels et en mettent à leur disposition des outils et des actions de formation et d’éducation.

Favoriser et organiser le partage d’informations et de services entre les mosquées ;

Favoriser la communication et la concertation entre les différents acteurs pour le développement d’un esprit de solidarité, d’entraide et de complémentarité ;

Contribuer par la concertation avec les autres fédérations nationales et régionales au bon fonctionnement des instances représentatives du culte musulman ;

Contribuer au renforcement du vivre ensemble entre les différentes composantes de la communauté nationale en promouvant un dialogue serein et respectueux entre toutes les religions et convictions.

Les membres de l’UMR-[…..] participent aux différentes instances de l’UMF selon les règles fixées par les statuts et le règlement intérieur de l’UMF.

Source : Extrait des Statuts des UMR (membres de l’UMF)

Article 2 : Durée et siège.

La durée de l’UMR- […..] est illimitée. Il a son siège à : [………………………………………]

La création de l’UMR-[…..] de la région […..] émane de l’effort conjoint des associations qui est le fruit du travail des mosquées et de personnes physiques acceptant librement l’adhésion aux présents statuts.

Article 3. : Les objectifs et les moyens d’action de l’UMR

Les objectifs que vise à réaliser l’UMR-[…..] es qualité, sont :

-      la participation à toute instance, comité ou groupe de travail ayant un objet en rapport avec l’exercice du culte ;

-      l’organisation de colloques, réunions et manifestations publiques ;

-      l’organisation de cycles ou sessions de formation sur l’islam ;

-      la production de publications écrites, audiovisuelles ou électroniques et tout autre moyen légal qui peut concourir à réaliser l’objet fixé par les présents statuts et ceux de l’UMF.

Article 4: Adhésion

La qualité de membre de l’UMR-[…..] est attribuée à une association gestionnaire de lieux de culte ou prend fin par cette association selon les modalités définies par l’article 3.1 des statuts de l’UMF.

La qualité de membre l’UMR-[…..] est attribuée à une personnalité cooptée sur décision du conseil d’administration de l’UMR-[…..]

La qualité de membre de l’UMR-[…..]pour un membre à titre individuel prend fin:

Par le décès ou la démission ;

Par l’exclusion, lorsqu’un membre du bureau ou d’une autre instance de l’UMR-[…..], dont le comportement est jugé attentatoire à la réputation d’un autre membre du bureau ou à l’image de l’islam, sur proposition du bureau exécutif de l’UMR-[…..], après décision du conseil d’administration prise à la majorité simple des présents ou représentés. Le membre concerné est préalablement invité à exercer son droit de défense et à à fournir ses explications devant le bureau. Il peut intenter un recours, contre la décision d’exclusion, sur lequel il sera statué par décision de l’assemblée générale de l’UMR-[…..].

Fil de navigation