Communiqué de presse

L’Union des Mosquées de France qui a pris connaissance du document intitulé « Charte des Mosquées de Béziers» et de la promotion qui en a été faite par le Maire de Béziers et par ceux qui en sont signataires, appelle les mosquées de Béziers à ne pas cautionner ce type d’initiative contraire au principe de Laïcité et aux valeurs de la République.

Ce document dans sa version initiale, chargé de confusions et d’amalgames, dénigre d’une manière fallacieuse et scandaleuse l’école Malékite suivie par l’immense majorité des musulmans de France.

L’UMF constate que la version signée par l’association Cultuelle El Houda de Béziers ne fait pas référence à l’école malékite. Cependant la diffusion des deux versions, aussi contestables l’une que l’autre sur le fond et sur la forme, nous laisse perplexes quant aux intentions de ses instigateurs.

L’UMF appelle les mosquées de Béziers à rester unies et solidaires et constamment mobilisées contre l’extrémisme sous toutes ses formes, à rester fidèles aux valeurs de l’islam de modération et du juste milieu qui anime l’immense majorité des musulmans de France et à inscrire la totalité de leur mission dans le respect du cadre républicain loin de toute surenchère et agitation politiciennes.

Paris, le 05 avril 2016
 Union Des Mosquées de France (UMF)