Communique de presse
Le procureur de la République Pierre Aurignac a affirmé ce lundi que l'incendie qui a détruit dimanche la mosquée d'Auch (Gers) était un acte d'origine criminelle.
 
L’Union des Mosquées de France (UMF) dénonce et condamne avec force cet acte criminel et odieux,  l’un des plus graves qu’aient connus les mosquées de France ces dernières décennies et qui vient confirmer la très forte augmentation des actes antimusulmans tout au long de l’année 2015 (281 % d’actes en plus par rapport à la même période de l’année 2014.)
 
L’UMF exprime à nouveau son soutien total et sa solidarité entière avec les musulmans d’Auch face à cette épreuve douloureuse et réitère son appel aux musulmans de France à apporter leur aide à la reconstruction de la mosquée détruite.
 
L’UMF appelle toutes les forces vives de notre pays à prendre conscience de la gravité de cet acte criminel et islamophobe qui doit faire l’objet d’une condamnation ferme et unanime et qui doit mobiliser tous les moyens nécessaires afin d’en identifier et d’en arrêter les auteurs.
 
Paris, le 24 août 2015
Mohammed MOUSSAOUI
Président de l’UMF

Fil de navigation