Communique de presse

Des dégradations ont été découvertes, le lundi dernier, sur une quarantaine de tombes chrétiennes dans le cimetière de Labry du département de Meurthe-et-Moselle avec des crucifix retournés ou brisés et d’autres ornements funéraires dégradés.

L’Union des Mosquées de France (UMF) condamne fermement cet acte odieux qui serait le cinquième dans son genre dans de ce département depuis le début de l’année et dont les faits, selon les premiers éléments de l’enquête, seraient l'œuvre de jeunes aux motivations "gothiques".

L’UMF exprime son soutien total et sa solidarité entière avec les familles touchées par cette offense injuste et insupportable et appelle les pouvoirs publics à mobiliser tous les moyens nécessaires, notamment dans le domaine de l’éducation, pour que les jeunes tentés par ce type d’idiotie méprisable puissent prendre conscience de la gravité de leurs actes et de l’ampleur des souffrances qu’ils infligent aux familles et aux proches des défunts.

Paris, le 4 août 2015

Mohammed MOUSSAOUI

Président de l’UMF

Fil de navigation