logo umfL’Union des Mosquées de France dénonce et condamne avec force les attentas abjectes perpétrés contre la Tunisie, ce jeudi 27 juin 2019, faisant un mort et huit blessés. Ces attentats lâches seraient revendiqués par le groupe terroriste DAECH.

L’Union des mosquées de France présente ses sincères condoléances aux proches de la victime, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et exprime son soutien total et sa pleine solidarité avec la Tunisie et le peuple tunisien. 

Par ailleurs, l’Union des Mosquées de France (UMF) condamne avec force l’attaque avec arme à feu qui a visé la mosquée Essounna de Brest, ce jeudi 27 juin 2019, faisant deux blessés dont l’imam de la mosquée. Le Pronostic vital des deux blessés n’est pas engagé et l’auteur présumé de l’attaque est décédé quelques heures après le drame dans des conditions qui ne sont pas encore élucidées.

La décision immédiate du Ministre de l’intérieur de relever le niveau de sécurisation autour des lieux de culte de France doit être accompagnée par des mesures de vigilance des responsables et des fidèles des lieux de culte afin de faciliter et de rendre efficace l’action des pouvoirs publics, seuls chargés et investis du maintien de l’ordre public.  

L’UMF souhaite un prompt rétablissement aux blessés et déplore que les polémiques ayant émaillé le parcours, l’action ou le discours de l’imam de la mosquée visée, soient mises en avant par certains pour minimiser la gravité des faits ou tenter de les justifier.

L’UMF considère que rien, absolument rien, ne saurait justifier la violence quels qu’en soit la forme et les personnes visées. La défense des valeurs et des principes qui fondent notre pays doit se faire dans le respect de ces mêmes principes et valeurs qui ne laissent aucune place à l’anarchie et à l ‘arbitraire.

Fait à Paris, le 28 juin 2019

Union des Mosquées de France (UMF)

Fil de navigation