logo umfConstatant avec inquiétude l’évolution du Conseil Français du Culte Musulman et son orientation vers une voie sans issue et manifestement en décalage avec les attentes exprimées par les musulmans de France, des membres fondateurs du CFCM, institutions musulmanes et des acteurs du terrain, ont décidé de prendre leur responsabilité et d’alerter les musulmans de France sur la situation grave que traverse l’instance sensée représenter le culte musulman en France.

Lors des assises départementales de juillet à septembre 2018, les musulmans de France ont exprimé massivement leur choix de la mise en place des Conseils Départementaux du Culte Musulman (CDCM), élus par les mosquées de chaque département, jouissant d’une existence juridique et constituant la base pour l’élection des différentes instances régionales et nationales du culte musulman.

logo umfL’Union des Mosquées de France (UMF) dénonce et condamne avec force l’acte lâche et abject dont a été victime madame Latifa Ibn Ziaten, mère du soldat Imad Ibn Ziaten, assassiné en mars 2012 par le terroriste de Toulouse-Montauban.

Des tags et inscriptions antisémites ainsi que des menaces de mort à son encontre ont été découverts sur les murs de son domicile le matin du lundi 10 juin 2019.

L’UMF exprime à cette femme engagée son soutien total et sa pleine solidarité et salue son engagement et son courage exemplaires face à l’extrémisme.

Profanation du carre musulman du cimetiere de DraguignanL’Union des Mosquées de France condamne avec force la profanation du carré musulman du cimetière de Draguignan (Le Var). Une dizaine de pierres tombales ont été renversées et des objets brisés ou jetés dans la nuit de dimanche à lundi 13 mai 2019 en pleine période de Ramadan.

Le président de l’Union des Mosquées de France de la région PACA, également président du CRCM-PACA, M. Khalid Belkhadir, s’est entretenu avec le représentant de l’UMF à Draguignan, M. Larbi Laaouaouda. Ce dernier, qui s’est rendu sur place, précise qu’aucune inscription n’a été retrouvée sur les lieux, mais les dégradations sont choquantes.

L’Union des Mosquées de France exprime son soutien aux familles des défunts bouleversées par cet acte de haine et forme le vœu qu’elles puissent retrouver réconfort, paix et sérénité en ce mois béni de Ramadan.

ramadanA l’occasion du début de mois de Ramadan 1440H-2019, correspondant au lundi 6 mai 2019, l’Union des Mosquées de France (UMF), présente ses meilleurs vœux aux musulmans de France et leur souhaite de vivre durant ce mois béni de grands moments de quiétude, de solidarité et de partage.

Le jeûne, pratique millénaire commune à de nombreuses traditions religieuses et philosophiques, doit offrir à tous, par l’expérience volontaire de la faim et de la soif, l’occasion de mesurer la souffrance et la détresse de ceux qui subissent au quotidien partout dans le monde les affres de la pauvreté et de la précarité.

Différentes dérogations sont inscrites dans le Saint Coran et la tradition prophétique. Elles concernent, notamment, le voyageur, les enfants, la personne âgée, le malade, la femme enceinte ou celle qui allaite.  Dans tous ces cas, les concernés doivent se conformer à l’avis de leur médecin.

L’Union des mosquées de France (UMF) appelle les musulmans de France à faire vivre l’esprit de ce mois de spiritualité, empli de solidarité et de générosité, en apportant leur soutien à toutes celles et ceux qui œuvrent contre la pauvreté dans le Monde.

Fil de navigation