Journées Européennes du Patrimoine le 15 et 16 septembre 2018

Pose de la première pierre de la mosquée de Roubaix

Inauguration de l’exposition vivre ensemble -13 mai 2018

LE CONCEPT DU JIHAD A L’EPREUVE DES DEFIS DE L’EXTREMISME CONTEMPORAIN A AVIGNON 5 MAI 2018

LE CONCEPT DU JIHAD A L’EPREUVE DES DEFIS DE L’EXTREMISME CONTEMPORAIN A LILLE 29 AVRIL 2018

Recueillement de l’UMF et dépôt de gerbe au magasin Super U de Trèbes à la mémoire des victimes

Conférence "Le rôle de l’imam dans la promotion des valeurs communes" le 31 mars 2018 à Narbonne

Voyage interreligieux au Maroc organisé Par le CRCM et l'UMF Mars 2018

Inauguration de l’exposition photographique

Discours de Mohammed MOUSSAOUI, Président de l’UMF

(….)

Mesdames, messieurs, chers sœurs, chers frères, chers amis,

Je suis très heureux et très honoré de partager avec vous ce moment important qui nous réuni aujourd’hui autour de l’exposition du vivre ensemble entre juifs et musulmans du Maroc. Cette belle synagogue de Carpentras qui accueille l’exposition est chargée de nombreux symboles qui font d’elle un endroit emblématique du judaïsme Français. L’an dernier, les musulmans de Carpentras avaient participé avec vous à la célébration de son 650e anniversaire. Malheureusement, il ne m’a pas été possible d’être des votres. 

L’exposition que nous inaugurons aujourd’hui a été présentée pour la première fois dans la mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne et se fut également un moment historique. Nous espérons pouvoir  faire vivre pareils momentsà nos deux communautés dans les mois à venir dans d’autres villes de France.

Qu’il me soit permis de rendre un vibrant hommage à toutes celles et tous ceux qui ont œuvré pour concrétiser ce projet et le faire partager.

Je remercie tout particulièrement, mes amis, sœurs et frères Meyer, Khalid, Ariel, Zhor, Larbi, Youssef et à travers eux toutes leurs équipes et les institutions qu’ils représentent.

Mes vifs remerciements vont également vers monsieur le Maire de Carpentras et président de la CoVe, cher Francis Adolphe qui a toujours répondu présent dans toutes les manifestations qui renforcent le lien citoyen.

Mes remerciements vont également vers le Député Morenas qui nous honore par sa présence.

Sans oublier le très talentueux photographe cher Fabrice ainsi que les journalistes de la chaine marocaine Assadissa qui ont fait le déplacement pour couvrir cet évènement et participent ainsi à la promotion des valeurs d’ouverture et de respect qui nous animent tous.

Les photos de l’exposition prises dans un contexte qui peut parâtre différent de celui que nous vivons, témoignent toutefois d’une réalité à porter de mains. Elles nous rappellent que les destins des juifs et des musulmans se sont croisés tout au long de l’histoire dans différents endroits, se croisent et se croiseront tant que des hommes et des femmes feront vivre les valeurs de leurs foi respectives et respecterons leurs frères et leurs sœurs pour ce qu’ils sont et ce qu’ils ont à partager.

Oui ! le Maroc peut être fier de son passé et de son présent, de ses juifs et de ses musulmans qui ont partagé et continuent de partager un destin commun. Les photos parlent d’elles mêmes. De par leurs habits leurs coutumes, nous avons parfois du mal à distinguer les juifs des musulmans. La tradition culinaire marocaine regorge de plats communs ou très similaires chez les deux traditions juive et musulmane. Quant aux rituels religieux, nous le savons tous, les deux traditions y présentent de grandes similitudes.

Le prophète de l’islam a vécu dans un contexte où juifs et musulmans partageaient un même espace celui de Médine et nous a légué une tradition limpide quant à ce que devrait être les relations entre citoyens dans une même cité. En parlant des droits des voisins, le prophète Muhammad Paix et bénédictions sur Lui et sur tous les messagers de Dieu, qui a partagé de meilleurs moments avec son voisin limitrophe de confession juive, disait que L’Ange Gabriel n’a cessé de lui rappeler de prendre soin de son voisin au point qu’il ait cru que ce dernier allait être désigné parmi ses héritiers légaux. Cette tradition du vivre ensemble, transcrite à jamais dans les sources les plus authentiques de la tradition musulmane et que la propagande extrémiste tente d’occulter par tous les moyens, doit être promu dans nos mosquées avec nos fidèles et au sein de nos familles avec nos enfants.

Nous devrions favoriser l’amitié et la fraternité entre les hommes et les peuples qui forment sur terre une seule et même communauté ? Nous savons et croyons que nous avons une même origine et une même fin dernière. Abraham est pour nous un même modèle de foi en Dieu, de soumission à sa volonté et de confiance en sa bonté. Nous croyons au même Dieu, le Dieu unique, le Dieu vivant, le Dieu qui crée les mondes et porte ses créatures à leur perfection.

Le monde dans lequel nous vivons est marqué par de nombreux signes d’espérance et aspire à l’unité et la paix.  Il est aussi marqué par de multiples signes d’angoisse et d’inquiétude de tensions et de conflits, des frontières et des divisions, des incompréhensions entre les générations. Il y a également du racisme, des guerres et des injustices. Ce sont là des maux dramatiques qui nous touchent tous. Face à cela, certains risquent de se décourager, d’autres risquent de se résigner. Nous devons persévérer dans la voie du dialogue, être des bâtisseurs de ponts et tisseurs de liens.  

L’Union des Mosquées de France (UMF) est meurtrie et indignée par la haine et la violence dont nos concitoyens juifs sont victimes. Elle est consciente du danger que représente, pour nous tous, ce mal qu’est l’extrémisme se réclamant de l’islam. L’UMF dès sa création s’est résolument engagée dans un combat sans concession contre ce mal et en a fait une de ses grandes causes. C’est dans cet esprit qu’elle à lancé ses états généraux sur le radicalisme en mai 2014 avant même les attentats terroristes de 2015 et c’est dans cet état d’esprit qu’elle poursuit ses rencontres sur de nombreux concepts dévoyés par les extrémistes. La dernière s’est tenue le 5 mai dernier à Avignon sur le concept du jihad. Elle faisait suite à celles tenues sur le même thème à Evry, Narbonne et Lille. Et pas plus qu’avant hier, j’ai animé une rencontre sur le même thème avec les jeunes de la mosquée Arrhama de Roubaix.

L’UMF qui a réaffirmé avec force et à maintes reprises sa condamnation ferme et sans appel de l’antisémitisme. L’Union des Mosquées de France s’associera à tout appel unificateur dans la lutte contre l'antisémitisme sous toutes ses formes et pour une prise de conscience collective face à la dégradation de la situation que vivent nos concitoyens de confession juive victime de ce mal abject.

Cependant, l’UMF ne peut accepter l’association que fait certains consciemment ou inconsciemment entre l’Islam, les musulmans et l’antisémitisme au point d’ inventer l’expression « antisémitisme musulman » synonyme d’« un nouvel antisémitisme » qui voudrait presque faire oublier tous les autres. Cette approche qui ne fait pas la part des choses et les nomme mal, est à la fois contreproductive et dangereuse.

Faut-il rappeler que des hommes et des femmes, au nom d’une certaine idée de la France qui prétendaient défendre, ont collaboré avec les nazis et déporté des milliers de nos concitoyens juifs. Aurait-il été acceptable de nommer cette collaboration, contraire à toutes les valeurs et principes qui fondent la France, par le « franco-nazisme » ou le « nazisme français ». La présence, dans un tel raccourcis du mot « France » et « Nazisme » aurait été pour tous les Français que nous sommes une offense insupportable.

 Oui ! des extrémistes antisémites se réclament parfois de l’islam et prétendent le défendre tout en bafouant ses principes et ses valeurs. Oui ! des extrémistes de tout bord prennent en otage des concepts musulmans et instrumentalisent ses textes. Mais face à une prise d’otages, notre devoir n’est-il pas de la dénoncer et non de l’entériner ? Peut-on oublier que ces mêmes terroristes tuent depuis des années et tous les jours des dizaines de musulmans qui ne partagent pas leur idéologie mortifère. Combien de mosquées ont-ils dynamitées et détruit en laissant sous leurs décombres les corps d’enfants, de femmes et de vieillards ?

De même que le nazisme n’était pas dans les gênes des Français des années 30, même si certains d’entre eux ont épousaient les thèses de ce mal abject, l’islam aussi ne génère pas le terrorisme, il n’est pas inscrit dans ses gènes. Comme toute religion et comme aucune n’y a fait exception, l’histoire le montre assez, elle a ses obscurantistes et ses fanatiques (…). À cela aucune pitié de notre part, bien sûr : mais ils sont dans notre pays, rares, minoritaires.

En pour faire le lien avec le Maroc de la même période, il convient de rappeler que Feu Mohammed V , le grand père de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, alors que le Maroc était sous le protectorat Français, avait refusé de livrer les juifs du Maroc au gouvernement de Vichy et a opposé à sa demande une fin de non recevoir en proclamant que dans le Maroc, il n’y avait que des citoyens marocains.

Oui ! la loyauté exige de nous musulmans de reconnaitre que de nombreux concepts de notre religion sont aujourd’hui érigés en slogan de la lâcheté et de la barbarie terroriste. Et pas plus qu’hier, l’auteur de l’attaque meurtrière perpétrée à Paris, en commettant son acte odieux et abjecte, aurait crié « Allah Akbar ». Cette expression qui symbolise à la fois le devoir d’humilité de l’Homme devant son créateur et devant ses semblables ainsi que la reconnaissance de l’égale et indivisible dignité humaine, se trouve ainsi souillée et profanée.

Face à cela, notre responsabilité est grande, notre détermination à combattre l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie qui engage tous les français quelques soient leurs convictions ou conditions, doit être également grande.

Notre pays a besoin plus que jamais de l’unité et de la solidarité de toute ses forces vives.

Que la France vive heureuse et prospère, qu’elle soit forte et grande par l’Union et la concorde.

Seigneur, Regarde avec bienveillance, notre pays, la France, bénis et protège la France et le peuple Français.

2018 05 13 PHOTO 000000702018 05 13 PHOTO 00000065

2018 05 13 PHOTO 000000602018 05 13 PHOTO 00000047

Fil de navigation