batman evden eve nakliyat

Communiqué le 16 janvier 2022

Un courriel daté du 14 janvier 2022, signé par les quatre fédérations (FFAIACA, FGMP, MF et RMF), démissionnaires du bureau du CFCM, a été adressé par le recteur de la mosquée de Paris, M. Chems-eddine Hafiz, aux membres du bureau du CFCM. Dans ce courriel, les quatre « fédérations signataires » soutiennent que la présidence du CFCM pour la période 20 janvier 2022 au 19 janvier 2024 reviendrait à M. Chems-eddine Hafiz, démissionnaire du bureau du CFCM depuis le 17 mars 2021.

Le bureau du CFCM s’est réuni ce 16 janvier 2022 par visioconférence pour notamment apporter une réponse à ce courriel et fixer la date et l’ordre du jour de la prochaine Assemblée Générale Extraordinaire du CFCM.

Pour rappel, les quatre fédérations (FFAIACA, GMP, MF et RMF) avaient annoncé leur démission définitive du bureau exécutif du CFCM le 17 mars 2021. Cette annonce a été confirmée par le communiqué des quatre fédérations le 21 mars 2021, dans lequel elles annoncent aussi la création d’une coordination dont l’objectif est de travailler pour « l’émergence d’une nouvelle structure représentative du culte musulman en France ».

Depuis, M. Chems-eddine Hafiz n’a cessé de rappeler sa décision irrévocable de tourner la page du CFCM. La dernière date du 6 janvier 2022 au journal le Monde : « Le CFCM a fait son temps, il faut tourner la page, il faut le dissoudre ». A la question du journal : « Le culte musulman a-t-il besoin d’un interlocuteur national ? », il répond « Quel serait l’intérêt d’une instance représentative ? Il faut sortir de la personnalisation du pouvoir. La priorité est d’essayer de créer une forme d’adhésion large autour du CNI, qui doit devenir une sorte de consistoire»

Dans le sillage de ces déclarations, les quatre fédérations démissionnaires ont convoqué le 7 janvier 2022 les quatre fédérations (CCMTF, CIMG, FP et UMF) à une réunion le 13 janvier 2022 à la mosquée de Paris pour intégrer leur CNI. Une conférence de presse avait été programmée à l’issue de cette réunion, qualifiée alors par les quatre fédérations démissionnaires comme « décisive pour l’islam de France ». Ayant été déclinée par les quatre fédérations non démissionnaires du CFCM, la réunion ainsi que la conférence de presse ont été annulées.

Pour sa part, le bureau du CFCM avait réitéré le 11 janvier 2022 son appel aux fédérations démissionnaires du bureau du CFCM de le rejoindre pour préparer la prochaine Assemblée Générale Extraordinaire du CFCM (AGE) afin de décider du devenir de l’instance représentative du culte musulman.

En attendant la tenue de cette AGE et compte tenu de la démission de celui qui devait assurer la présidence du CFCM à partir du 20 janvier 2022, le bureau du CFCM a décidé le 11 janvier 2022 de confier la direction du CFCM à la présidence collégiale du CFCM, telle que définie par les statuts ses statuts.

Ces rappels étant faits, seule une Assemblée Générale Extraordinaire est habilitée, conformément aux statuts du CFCM, à réintégrer les démissionnaires dans le bureau et à prendre les décisions qui s’imposent pour le devenir du CFCM.

A l’issue de sa réunion extraordinaire du 16 janvier 2022, le bureau du CFM a réaffirmé qu’à partir du 20 janvier 2022 et jusqu’à la tenue de cette AGE, le bureau du CFCM sera dirigé par la présidence collégiale qui sera composée par les deux vice-présidents du CFCM, Ibrahim ALCI et Mohammed MOUSSAOUI.

Le bureau en exercice se réunira le 18 janvier 2022 à 14h00 au siège du CFCM avec les responsables des fédérations membres du CFCM pour préparer l’AGE. Cette AGE aura lieu le 19 février 2022 de 14h00 à 17h00 à Paris, avec un seul point à l’ordre du jour : Discussion et vote de la résolution suivante : « Dissolution du CFCM pour permettre aux acteurs du culte musulman au niveau local de mettre en place une nouvelle forme de représentation démocratique du culte musulman ».

Le bureau du CFCM considère qu’il est temps que les acteurs du terrain qui gèrent au quotidien le culte musulman puissent participer au devenir de leur représentation et mettre fin à la situation de blocage que vit le CFCM depuis des mois, voire des années.

Paris, le 16 janvier 2022

Le bureau du CFCM

Défilement vers le haut
trinkbet trinkbet trinkbet lirabet lirabet lirabet betrupi betrupi betrupi venüsbet fenomenbet aresbet mrcasino betlio betlio betlio