Communiqué de PresseAprès les régions de Paca, du Rhône-Alpes et du Nord-Pas-de Calais, l’Union des Mosquées de France a tenu à Perpignan, le 22 novembre 2014, la 4ème   éditions des Etats Généraux sur le Radicalisme avec le concours de l’Union des Mosquées de la région Languedoc Roussillon.

 

Cette rencontre, réunissant les Imams, les aumôniers et les présidents d’associations gestionnaires de mosquées, fut l’occasion pour les participants d’échanger et de débattre avec des imams, conférenciers et universitaires, engagés dans la promotion des valeurs authentiques de l’islam. Ainsi, M. El Mahdi KRABCH, imam, conférencier, et diplômé en droit comparé et Farid DARROUF, recteur de la mosquée Essalam de Montpellier se sont joint au Président de l’UMF M.MOUSSAOUI, au Secrétaire Général de l’UMF, M. MRAIZIKA, à A. ESSAKRI et D. MOUDNI, respectivement présidents de l’UMR et du CRCM de la région Languedoc Roussillon, pour échanger et réfléchir ensemble sur les causes et les justifications théoriques du radicalisme religieux, qui touche notamment la jeunesse. 

gallerie-3L’Union des Mosquées de France a tenu à Lille, le 15 novembre 2014, sa 3ème   rencontre des Etats Généraux sur le Radicalisme avec le concours des Unions des Mosquées des régions Nord Pas de Calais et Picardie. 

Cette rencontre, qui a réuni des Imams, des aumôniers et des présidents d’associations gestionnaires de mosquées des deux régions, fut l’occasion pour les participants de débattre avec d’éminents savants et acteurs de l’islam en Europe dont le Président du Conseil des Oulémas Européens M. Tahar TOUJGANI, le président du Conseil des imams de Belgique, M. Mohamed TOUJGANI, et le Président du Conseil des Imams des Pays Bas, M. Elkhammar ELBAKKALI, ainsi que le Président de l’Union de Mosquées de France, M. Mohammed MOUSSAOUI.

Communiqué de presseL’Union des Mosquées de France (UMF), horrifiée par les mises en scène macabres de décapitation d’otages et de prisonniers de guerre, par le groupe terroriste « DAECH », condamne avec la plus grande vigueur ces actes barbares qui témoignent une fois de plus de la nature de l’idéologie criminelle qui anime ce groupe terroriste.

La participation présumée de jeunes français à la décapitation de l’otage américain Peter Kassig, nous rappelle une fois de plus l’extrême gravité de la situation dans laquelle se trouvent ces jeunes,  l’ampleur du drame et de la douleur que vivent leurs familles et nous amène à nous interroger sur nos propres responsabilités quant aux moyens que nous déployons pour préserver et protéger notre jeunesse contre ces dérives barbares et abjectes. 

Ces terroristes s’obstinent à faire référence à la religion musulmane pour légitimer leur entreprise en confisquant ses termes et ses concepts tout en bafouant ses principes et ses valeurs. Cependant,  vouloir établir un lien entre la religion musulmane et la barbarie de ces terroristes ne fait que légitimer cette confiscation alors que notre devoir à tous est de la dénoncer et de la condamner avec force.

ConférenceConférence le radicalisme religieux

Dans le cadre du cycle de conférences proposé par l’Union des Mosquées de France (UMF),

L’UMR-Nord-Pas-de-Calais et de Picardie

Organisent à Lille, une rencontre sur le thème :

«Etats Généraux sur le Radicalisme religieux »

Le 15 novembre 2014 de 14 h à 18h 30

Salle du Gymnase- 7 Place Sébastopol   Lille

Argumentaire

En cette période secouée par des crises à répétition, au sentiment d’un manque de lisibilité, s’ajoute le sentiment d’inquiétude face aux expressions radicales et extrémistes, notamment celles qui instrumentalisent la religion.

L’actualité nous annonce au quotidien des violences et des cruautés insoutenables, commises par les organisations « Daesh », BokoHram, Alqaïda, Aqmi, …, à l’encontre des civils y compris parmi les journalistes et les humanitaires. Ces organisations terroristes dont l’origine, les objectifs et les soutiens ne sont pas clairement identifiés, se réclament de l’islam et instrumentalisent de manière choquante son vocabulaire et ses concepts.

Fil de navigation