logo umfPlusieurs attaques terroristes ont frappé la France avec un bilan effroyable dépassant la centaine de morts. Les victimes sont des civils circulant dans les rues ou s'attardant dans des lieux de rassemblement.

Cette barbarie la plus abjecte, revendiquée par Daech, est le fruit d’un terrorisme international qui tue indistinctement.

Les fédérations musulmanes condamnent avec la plus grande fermeté ces attaques et s’associent à l’immense douleur des parents, des familles et des proches des victimes et souhaitent un prompt rétablissement aux nombreux blessés.

logo umfDes attaques terroristes d’une ampleur sans précédent ont frappé plusieurs lieux à Paris et les abords du stade de France faisant plusieurs dizaines de victimes et de nombreux blessés.

Face à cette horreur et à cette barbarie, l'UMF condamne avec la plus grande force ces attaques ignobles et ces crimes odieux et abjectes. 

logo umfA l’occasion du nouvel an hégirien 1437, l’Union des Mosquées de France (UMF) présente ses vœux les plus chers de paix, de bonheur, de santé et de prospérité à l’ensemble des musulmans de France.

Le Prophète Muhammad - Paix et Salut sur Lui- ainsi que les musulmans de la Mecque, soumis à l’oppression, ont été contraints de quitter, vers le 16 juillet 622, leurs terres et leurs demeures pour rejoindre la ville de Médine.

La commémoration de cet événement historique doit nous rappeler les liens exceptionnels de fraternité et de la solidarité entre les migrants mecquois et les médinois.

Elle doit nous rappeler également la proclamation du pacte définissant les règles du vivre ensemble entre tous les citoyens de la ville de Médine et ses environs quel que soit leur confession. 

logo umfUne tête de sanglier a été découverte ce jeudi 15 octobre 2015 vers 20h45, accrochée à la grille d'enceinte de la mosquée d'Aubagne (Bouches-du- Rhône).

L’Union des Mosquées de France (UMF) condamne avec la plus grande vigueur cette provocation islamophobe qui intervient le jour du nouvel an hégirien 1437.


L’UMF exprime son incompréhension et son indignation face à cette violation d’un lieu de prière et de recueillement et appelle toutes les forces vives de notre pays à prendre conscience de la gravité de ce type d’acte qui doit faire l’objet d’une condamnation ferme et unanime.

L’UMF exprime son soutien total et sa solidarité entière avec les musulmans d’Aubagne et appelle les musulmans de France à rester vigilants et sereins face à ce type de provocation.

Fil de navigation